Partager le cinéma

Le Blog d’Autour du 1er mai

mardi 28 mai 2024

Assemblée générale extraordinaire 2024 du Labo de l'ESS en l'honneur de Claude Alphandéry

L’assemblée générale extraordinaire du Labo de l’ESS se tiendra le 6 juin au Labo, et sera marquée par un temps d'hommage à Claude Alphandéry, que nous relayons auprès de vous.

Visuel AG 2024 VF.png

Après une partie statutaire de 10h à 14h, réservée aux adhérent.es, l’après-midi, ouverte au public, sera consacrée à faire vivre l'héritage du fondateur du Labo de l'ESS, Claude Alphandéry.

Au programme :

  • 14h - 15h : Table ronde “Résister et créer, dans les pas de Claude Alphandéry”, animé par Hugues Sibille avec Patrick Viveret, Béatrice Delpech, Francoise Bernon et François Dechy
  • 15h - 16h : Débat inversé “Résister et créer : face aux menaces, 3 combats pour agir et ne pas se résigner”, animé par Kenza Tahri (Démocratie Ouverte) avec Valentin Bertron (Mouvement Les Colibris), Léa Geindreau (Action Justice Climat) et Céline Marty (Agrégée de philosophie et chercheuse en philosophie du travail)
  • 16h - 16h30 : Grand témoignage : Marc Alphandery

Nous vous espérons nombreuses et nombreux pour porter encore plus loin nos ambitions et incarner l’appel de Claude Alphandéry à « agir comme si nous ne pouvions pas échouer ».

Jeudi 6 juin à 14h00
Au Labo de l'ESS, 5 rue Las Cases 75007 Paris.
Inscriptions pour les adhérent·es du Labo ici
Et pour les non-adhérent·es

jeudi 16 mai 2024

FFD : 3e édition du Festival du film de demain

Les 30, 31 mai et 1er, 2 juin 2024 aura lieu la 3e édition du Festival du film de demain à Vierzon.

Le FFD, initié par le réalisateur Louis-Julien Petit (Discount, Carole Matthieu, Les invisibles et La Brigade), l'ancien communicant Mathieu Petit Bonnefond et Camille Carteret, est un nouveau rendez-vous culturel dédié aux films engagés. Le FFD représente avant tout la conviction que la culture peut être un puissant vecteur de changement. Il ambitionne de devenir une plateforme d’expression pour des cinéastes engagés. Un lieu aux frontières du divertissement et de la réflexion pour permettre au public d’avoir de nouvelles clés de lecture sur des sujets qui façonnent la société d'aujourd'hui et celle de demain.

Neuf films de fiction seront en compétition : Dissidente, de Pier-Philippe Chevigny (sortie 5 juin) ; Paradise is burning, de Mika Gustafson  ; Matria, de Àlvaro Gago (sortie 3 juillet) ; la Bella estate, de Laura Luchetti ; le Panache de Jennifer Devoldère (première mondiale, sortie 13 novembre) ; En attendant la nuit de Céline Rouzet (sortie 5 juin) ; Nouveau monde de Vincent Capello (sortie 19 juin) ; Eternal de Ulaa Salim (sortie 17 juillet) ; et Gloria ! de Margherita Vicario (sortie 12 juin).

Quatre films documentaires seront projetés hors compétition : Vivante(s) de Claire Lajeunie (en présence de la réalisatrice) ; De l’or dans les yeux de Stéphanie Pillonca et Fabien Bouillaud (en présence de la productrice Alexia-Laroche Joubert) ; Bébés placés, la vie devant eux de Karine Dusfour (en présence de la productrice Mélissa Theuriau) ; Nous les femmes de Christian François (en présence de Corinne Masiero).

Toutes les séances ont lieu au Ciné Lumière de Vierzon, hormis la projection de plein air, sur l’esplanade de la Française. %%

En savoir +
Consulter le site du festival ici.
Contacts :
contact@filmdedemain.fr

1080x1080.jpg

mardi 14 mai 2024

FIFES : 4e édition du Festival international du film écologique et social

Les 30, 31 mai et 1er, 2 juin 2024 aura lieu la 4e édition du Festival International du film écologique et social (FIFES), à Cannes.

Placé sous le signe du vivant, le festival met à l’honneur la jeunesse et celles et ceux qui font du cinéma un média d’expression, d’engagement et qui ont cette capacité à contribuer à l’incarnation des nouveaux imaginaires.

Les 6 films de la Compétition internationale et les 4 films de la Compétition jeunesse seront projetés dans les cinémas Les Arcades et Olympia les jeudi 30 mai, vendredi 31 mai et samedi 1er juin.

Le Village des Initiatives aura lieu le 2 juin de 10h00 à 18h00 aux Allées de la Liberté où se côtoieront des associations et entreprises engagées sur les thématiques écologiques et sociales. Le programme promet d’être riche : tables rondes, exposants, animations et projections autour de projets transformatifs territoriaux...

En savoir +
Consulter le site du festival ici.
Voir la fiche festival dans la Base cinéma et société .
Contacts :
Sundari Veneroni - Cofondatrice - 07.82.18.01.33 - sundari.veneroni@fifes.org
Maxime Giordano - Cofondateur - 07.82.30.49.50 - maxime.giordano@fifes.org
contact@fifes.org

Affiche FIFES CANNES 2024.png

jeudi 2 mai 2024

La filmographie du mois : Lanceurs d'alerte. Ou la défense du droit à l’information

Une sélection de films pour célébrer la journée mondiale de la liberté de la presse.

Chaque année, le 3 mai marque la journée internationale de la liberté de la presse. Le 17 mai, celle de la société de l’information. Le 20 mai prochain sera également un jour qui fera date : la Haute cour de justice britannique rendra en effet son jugement quant à la recevabilité de l’ultime appel de Julian Assange qui lutte contre son extradition vers les États-Unis où il risque une peine de 175 ans de prison.

C’est parce que nous devons continuer de nous mobiliser qu’à Autour du 1er mai nous avons choisi de projeter le film Ithaka. Le combat pour libérer Assange lors de notre prochaine séance de La Discut’, le 3 mai au Véo de Tulle. Et que nous avons trouvé nécessaire de consacrer notre filmographie du mois aux lanceurs et lanceuses d’alerte dont les actions et les mises en danger personnelles, guidées par de profondes convictions, contribuent à défendre notre droit collectif à l’information.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_LanceursAlerte.png

mercredi 17 avril 2024

Hommage à Claude Alphandéry - 8 mai - Die

Nous relayons et vous invitons à un temps d'hommage à Claude Alphandéry proposé à Die, dans la Drôme, le 8 mai prochain.

Claude ALPHANDERY vient de nous quitter à l’âge de 101 ans. Il fut le représentant de Jean MOULIN dans la Drôme et, le 14 juillet 1944, bravant les nazis, il était sur la place de la République de Die, drapeau de la France à la main.

Il fut un inlassable militant pour la paix et la justice jusqu'à ses derniers jours : son "tout dernier appel, avec les forces qui me restent" nous invite à ne rien lâcher. Nous vous invitons à partager notre émotion en compagnie de Pierre, son fils, et de Sylvie, sa belle-fille. Et aussi avec l'intervention de Bastien Sibille, co-auteur avec Claude, de l'appel ''Nous résistons, Opération Milliard pour une transformation écologique juste''.

Cet hommage est organisé par les associations Drômoises Écologie au Quotidien et Le Laboratoire de la Transition en partenariat avec le groupe local des lecteurs d'Alternatives Économiques, l'association des Convivialistes, Grands-Parents pour le Climat France et Autour du 1er mai.

Rendez-vous le 8 mai à 17h : soit en visio (lien ici), soit à l'Avant-Poste, 3 rue Notre Dame à Die
À la suite de ces échanges : projection du film L'Esprit de 45 avec débat et repas « tiré du sac ».

Affiche 8 mai 2024.jpg

mercredi 3 avril 2024

Cher Claude : Merci pour tout

Claude Alphandéry nous a quitté·es le 25 mars dernier et nous tenions à lui rendre hommage et partager avec vous notre émotion.

claude.jpg

Adhérent d'Autour du 1er mai, il a suivi les activités de l'association et nous a accompagné·es avec son enthousiasme et sa bienveillance. Nos ami·es corrézien·nes pourront se souvenir de sa participation à la Décade "Utopistes", dont il avait présidé l'ouverture, en 2009. En 2011, il nous a une nouvelle fois accordé sa confiance pour coordonner la programmation cinéma des États généraux de l'ESS, au Palais Brongniart. Et depuis, si Autour du 1er mai est tant impliqué dans la valorisation de l'Économie sociale et solidaire, c'est évidemment en partie grâce à lui.

Alors, cher Claude : merci pour tout !

Vous pouvez retrouver ici l'hommage du Labo de l'ESS, dont il était le fondateur et le président d'honneur, et son appel à la mobilisation contre la barbarie, lancé le 4 mars 2024.

L'équipe salariée d'Autour du 1er mai

jeudi 14 mars 2024

Projections débat au Labo de l'ESS : Les Doléances (20 mars - 18h30)

Le Labo de l'ESS, l'Association des lecteurs d'Alternatives Économiques, le Pacte du Pouvoir de Vivre et le Labo de l'ESS vous convient à une soirée de projection-rencontre autour du film Les Doléances, un documentaire d'Hélène Desplanques.

Projection débat - Les doléances (3).png

Les Doléances, Hélène Desplanques, 2024, 52 min
En 2019, pendant la crise des Gilets jaunes, Emmanuel Macron lançait l’ouverture du Grand débat national et enjoignait les maires à ouvrir un cahier de doléances dans leur municipalité.
Un exercice de démocratie directe qui n’avait pas été pratiqué depuis 1789 et qui fut un succès ! 19 899 cahiers, plus de 200 000 contributions rédigées à la main. Un trésor national… mais aussi une promesse démocratique non tenue : ces textes éminemment politiques n’ont jamais été publiés par les gouvernements successifs.
La réalisatrice, Hélène Desplanques, a enquêté pendant plus de deux ans dans les archives départementales pour consulter ces textes, retrouver leurs auteurs et autrices, et redonner une existence publique à ces doléances. Sur sa route, elle a croisé Fabrice Dalongeville, maire rural d’Auger-St-Vincent, dans l’Oise. Il avait lui-même ouvert un cahier dans sa commune. Il sait l’importance de ces textes, de cette expression politique rare, de ce corpus républicain au volume inédit, de ce sondage unique des aspirations des Françaises et Français.

La rencontre
Cette projection sera suivie d'un débat avec la réalisatrice Hélène Desplaques, Claire Thoury, Présidente du Mouvement Associatif, représentant le Pacte du Pouvoir de Vivre, Fabrice Dalongeville, maire d'Auger-Saint-Vincent et Igor Martinache. Cette séquence sera animée par Dorian Dreuil, de Démocratie ouverte, et co-auteur de « Rendez les doléances ».

Rendez-vous mercredi 20 mars à 18h30
Au Labo de l'ESS, 5 rue Las Cases
Entrée libre, inscription recommandée ici

vendredi 1 mars 2024

La filmographie du mois : Semaine de l'ESS à l'école

Une sélection de films à regarder en classe pour promouvoir les valeurs de l’ESS et œuvrer pour la transition.

Du 25 au 30 mars, l’ESPER et l’OCCE organisent la Semaine de l'ESS à l'école. Cet événement national a pour but d’éduquer à l’économie sociale et solidaire et à ses valeurs (la citoyenneté, la coopération, la démocratie, la solidarité) grâce à la réalisation et à la valorisation d’actions plus justes, plus durables et plus solidaires.

Dans le cadre de notre projet TESSA (Transitions, Économie sociale et solidaire, Alternatives) et en amont de la Semaine, nous avons pré-sélectionné des films à destination des équipes éducatives désireuses de se mobiliser au sein de leur établissement. Pensée comme une véritable aide à l'organisation de ciné-débats en classe et ayant depuis intégré l'espace Ressourc'ESS de l'Esper, cette filmographie spéciale "ESS à l'école" est composée de documentaires particulièrement adaptés à des projections en classe et qui sont pour la plupart accompagnés de guides pédagogiques ou de kits de passage à l’action.

Les films étant en grande majorité disponibles en ligne, cette sélection devient notre filmographie du mois : découvrez-la depuis chez vous et, vous aussi, célébrez la Semaine de l'ESS à l'école !

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_SemaineESSEcole.png

vendredi 2 février 2024

La filmographie du mois : Eau bleue, eau verte. Des films pour regarder l’eau et ses cycles autrement

Une sélection de films en accompagnement de l’ouvrage « L’eau et la planète, un avenir au compte-gouttes » de Daniel Zimmer (ECLM, janvier 2024).

Sécheresses, inondations, pollutions… l’eau est régulièrement et durement affectée par les activités humaines et les dérèglements de la planète qu’elles entraînent. Si ce constat ne fait plus de doute, passer à l’action afin d’y remédier s’avère plus compliqué… Pour Daniel Zimmer, auteur de L’eau et la planète. Un avenir au compte-gouttes tout récemment paru aux ECLM, seule une approche holistique et systémique peut nous permettre d’élargir notre perception de l’eau, de prendre conscience des limites franchies par notre exploitation des ressources de la planète et de comprendre les perturbations des grands cycles de l’eau qui en découlent, déstabilisant au passage la biosphère.

Beaucoup de films existent sur l’eau et sur les différentes tensions qui se nouent autour des multiples usages que nous en faisons… Mais dans le sillage de Zimmer et de son ouvrage, ce sont des films qui nous aident à considérer l’eau dans toutes ses composantes que nous avons choisi de réunir au sein de cette filmographie. Des films qui interrogent les circuits qui se cachent derrière l’eau qui semble couler sans fin de nos robinets et de nos tuyaux d’arrosage – à l’instar du Partage de l’eau dont le réalisateur, Éric Blanco, nous rappelle que «  dans nos vies, l’eau est partout et pourtant on l’ignore. Pour la plupart d’entre nous, sa valeur se réduit au prix en bas d’une facture  »… Des films qui se concentrent sur celles et ceux qui en prennent soin aussi, et qui la protègent au quotidien, rendant concrètes l’urgence de l’économiser et les manières pertinentes de «  faire ensemble  » en se demandant comment concrètement partager la ressource. En bref, des films qui adoptent cette nécessaire approche holistique et systémique que Zimmer appelle de ses vœux.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_ECLMEau.png

mardi 2 janvier 2024

La filmographie du mois : Armes à létalité réduite : le droit de manifester en péril ?

Une sélection de films en accompagnement de la campagne d’Amnesty international « Manifestez-vous ! »

En France comme dans nombreux autres pays, les armes à létalité réduite utilisées par les forces de l’ordre lors de manifestations mutilent et parfois, tuent. Parce qu’elles sont aujourd’hui utilisées de manière abusive, il est urgent d’encadrer et de réglementer leur production et leur commerce. C’est pourquoi Amnesty International lance une campagne de sensibilisation à ce sujet. Et c’est pourquoi nous vous proposons ce mois-ci une filmographie spécialement dédiée à la défense du droit de manifester que ces armes à létalité réduite mettent en danger.

Sont réunis ici des films que nous estimons d’utilité publique et que tout un chacun devrait regarder pour mieux comprendre comment et pourquoi ces armes sont apparues, mais aussi pour mieux saisir les enjeux du changement de doctrine du maintien de l’ordre que leur utilisation implique.

Des films qui peuvent être programmés lors d’une soirée ciné-débat, en accompagnement de la campagne d’Amnesty «  Manifestez-vous  !  ».

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Amnesty.png

lundi 4 décembre 2023

La filmographie du mois : Cyberharcèlement et misogynie en ligne

Une filmographie proposée dans le cadre de la sortie en salles du film Je vous salue salope et de la projection de l’Écran des droits du 10/12/2023.

73 % des femmes dans le monde ont subi des cyberviolences. Un tweet sur 15 évoquant une femme blanche est violent, c’est le cas d’un tweet sur 10 évoquant une femme noire. 40 % des femmes cyberharcelées ont peur pour elles, 20 % ont peur pour leur famille. 50 % d’entre elles connaissent leur harceleur et 32 % ont arrêté d’exprimer leur opinion sur Internet….

Des chiffres glaçants, qui proviennent tous d’études sur lesquelles s’appuient les films référencés dans cette filmographie que nous avons préparée à l’occasion de la projection de Je vous salue salope le 10 décembre prochain qui se tiendra au Majestic Bastille à Paris, dans le cadre de l’Écran des droits, l’événement que nous coordonnons chaque mois avec la Ligue des droits de l’homme, Amnesty international et l’Observatoire international des prisons.

Une filmographie qui vise à combattre la banalisation du cyberharcèlement et à lutter contre notre tendance à relativiser les cyberviolences qui ne seraient que «  virtuelles  », secondaires, voire pour certaines femmes «  méritées  ». Les films réunis ici le démontrent avec force et conviction : non, il ne suffit pas de couper ses notifications, de bloquer tel ou tel troll pour se débarrasser du «  problème  » - il en va au contraire de notre liberté d’expression à tou·tes qui s’en trouve menacée  ; et oui, les cyberviolences font partie du continuum des violences subies quotidiennement par les femmes - alors il est temps de réagir et d’agir, collectivement, à l’échelle de toute la société.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Cyberharcelement.png

lundi 13 novembre 2023

La filmographie du mois : Le pouvoir transformateur de l'ESS et des initiatives de la transition

Notre sélection de films puisée dans la base TESSA à l’occasion du Mois de l’ESS.

En ce début novembre, notre filmographie célèbre le Mois de l’ESS  !

Il était facile de puiser dans notre base TESSA afin d’illustrer la thématique nationale mise à l’honneur par ESS France cette année puisque «  le pouvoir transformateur de l’économie sociale et solidaire  » et, plus largement, des initiatives de la transition est précisément ce que nous avons placé au cœur de la ligne éditoriale de notre catalogue raisonné de films.

Deux critères précis ont cependant motivé notre sélection ce mois-ci :

- afin de rappeler la logique de la base TESSA qui ne recense que des films qui font s’articuler les valeurs de l’ESS d’un côté et des actions concrètes de l’autre, les mettant donc en cohérence les unes avec les autres, nous avons choisi un film par grand domaine principal de transformation de la société  ;

- ensuite, les films devaient tous être visibles en ligne à titre gracieux (soit directement sur les sites des cinéastes, soit sur Imago.tv, la plateforme gratuite des films sur la transition) : reprenant l’esprit de notre Festival TESSA dont la première édition a eu lieu l’année dernière, l’idée est de vous permettre une expérience de visionnage tout au long du mois de l’ESS  !.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_MoisESS.png

vendredi 6 octobre 2023

Pétition de soutien pour le projet Territoire zéro chômeur de longue durée

Autour du 1er mai a réalisé un film sur le projet Territoire zéro chômeur de longue durée que vous connaissez peut-être : Travailler ensemble, en territoire zéro chômeur de longue durée. Parce que nous suivons toujours ce projet que nous n'avons pas envie de voir disparaître, mais au contraire plutôt essaimer, nous nous permettons de relayer aujourd’hui la pétition lancée afin que le budget alloué au projet en 2024 permette de continuer à le faire vivre et le développer.

La pétition est à retrouver ici.

XroZdyNVUPJiNaI-800x450-noPad.jpg

La filmographie du mois : Sports, cinéma et ESS

Une sélection de films illustrant la vitalité sportive de l’ESS et des initiatives de la transition.

Alors que la deuxième mi-temps de nos Rencontres cinéma & société «  Sport grand écran  » vient tout juste de se terminer, et tandis que notre escale intitulée «  Il va y avoir du sport  » est encore disponible sur Tënk jusqu’à la fin du mois, nous continuons notre exploration des relations entre sport et cinéma avec cette filmographie traversée par la vitalité sportive de l’ESS et des initiatives de la transition.

Cela nous a semblé d’autant plus important d’éclairer cette dimension sociale et solidaire souvent oubliée du monde sportif que la France est maintenant à quelques mois d’accueillir les Jeux de Paris 2024, les premiers Jeux olympiques à avoir officiellement revendiqué leur inscription dans l’ESS et la transition sociale et écologique. Cette filmographie vient donc en écho à #ESS2024, la plateforme coordonnée par les Canaux (la «  Maison des économies solidaires et innovantes  ») qui a vocation à informer, mobiliser et accompagner les acteurs de l’ESS et les entrepreneurs à impact afin de «  réussir les premiers Jeux durables, inclusifs et solidaires de l’histoire  ».

Les films sélectionnés, récemment intégrés à notre base TESSA (Transition, Économie sociale et solidaire, Alternatives), témoignent des valeurs de solidarité et d’inclusivité qui les animent afin de façonner un monde meilleur, en pleine transition sociale et environnementale.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_SportESS.png

mercredi 24 mai 2023

[Un livre - Une filmo] La justice climatique : prévenir, surmonter et réparer les inégalités liées au changement climatique

Une sélection de films en accompagnement de l’ouvrage éponyme de Marta Torre-Schaub et Sabine Lavorel (ECLM, juin 2023)

Dans le cadre de son partenariat avec les Éditions Charles Leopold Mayer (ECLM), Autour du 1er mai vous propose «  Un livre – Une filmo  », une sélection de films en lien avec la thématique d’un ouvrage récemment publié. En ce mois de mai, ce sont deux filmographies qui sont au programme : la première, déjà disponible ici, vient illustrer le Petit traité d’écomobilité d’Alexis Fraisse, quand la seconde, disponible ci-dessous, creuse les enjeux soulevés par les autrices Marta Torre-Schaub et Sabine Lavorel, La justice climatique : prévenir, surmonter et réparer les inégalités liées au changement climatique.

Les deux ouvrages, publiés respectivement les 5 mai et 16 juin 2023, sont à retrouver en librairie. Plus d'informations sur le site des ECLM.

Bon à savoir : les films dont le titre est suivi du signe (*) sont disponibles gratuitement en ligne (le lien est indiqué à la fin de chaque fiche).

La filmographie est également disponible au format pdf ici.

FilmoVisuel_JusticeClim copie.png

mercredi 10 mai 2023

[Un livre - Une filmo] Petit traité d'écomobilité

Une sélection de films en accompagnement de l’ouvrage éponyme d’Alexis Fraisse (ECLM, mai 2023)

Dans le cadre de son partenariat avec les Éditions Charles Léopold Mayer (ECLM), Autour du 1er mai vous propose la série «  Un livre – Une filmo  », des sélections de films en lien avec la thématique d’ouvrages récemment publiés. En ce mois de mai, ce sont deux filmographies qui sont au programme : la première, ci-dessous, vient illustrer le Petit traité d’écomobilité d’Alexis Fraisse, quand la seconde, en ligne prochainement, creusera les enjeux soulevés par les autrices Marta Torre-Schaub et Sabine Lavorel dans La justice climatique : prévenir, surmonter et réparer les inégalités liées au changement climatique.

Les deux ouvrages, publiés respectivement les 5 mai et 16 juin 2023, sont à retrouver en librairie. Plus d'informations sur le site des ECLM.

Bon à savoir : les films dont le titre est suivi du signe (*) sont disponibles gratuitement en ligne (le lien est indiqué à la fin de chaque fiche).

La filmographie est également disponible au format pdf ici.

FilmoVisuel_Ecomob.png

mardi 18 avril 2023

Disparition de Bruno Muel

C'est avec tristesse que nous avons appris la disparition de Bruno Muel. Nous nous souvenons avec plaisir des moments partagés lors de sa venue à Tulle en 2011, pour présenter Week-end à Sochaux lors de la Décade cinéma et société.

Nous partageons deux textes qui lui rendent de beaux hommages :

Nous vous invitons également à regarder l'entretien filmé par Les Mutins de Pangée tourné à l'occasion de sa venue à l'hestejada de las arts d'Uzeste en 2018 : Muel & Corouge, oeuvriers des groupes Medvedkine.

CaptureBMuel.PNG

mercredi 5 avril 2023

Filmographie en/de grève

Des films pour les caisses de grève

Depuis sa création en 2005, notre association s’est donné pour mission principale de valoriser le cinéma qui se fait vecteur et témoin des mobilisations et de la transformation sociales – en d’autres termes, de valoriser « la société vue par les yeux du cinéma ». En répertoriant, notamment grâce à la Base cinéma & société, tous ces films qui traduisent en sons et en images les soubresauts, les combats mais aussi les utopies de la société, il s’agit pour nous, à Autour du 1er mai, d’aider qui le souhaite à bâtir une programmation et à ainsi promouvoir et échanger autour de ce cinéma.

C’est ce qui motive, chaque mois, la conception de nos filmographies : en pré-sélectionnant quelques films répertoriés dans notre base de données et en les éclairant à la lumière d’une question d’actualité qui traverse notre société, nous essayons de raviver ces regards de cinéastes et de vous donner envie de les programmer et de les partager !

C’est avec ces objectifs en tête, et tandis qu’un vaste mouvement de contestation secoue notre pays depuis plusieurs mois maintenant, que nous faisons grève de filmographie ce mois-ci. Par ce geste, certes modeste, nous affirmons que nous nous inscrivons pleinement dans les mobilisations opposées à la réforme des retraites et, par-dessus tout, inquiètes des atteintes portées au débat démocratique.

Mais plutôt que de vous proposer un écran noir, nous avons souhaité que cette filmographie en grève se fasse filmographie de grève. C’est pourquoi nous relayons ici l’initiative « Des films pour les caisses de grève », lancée par les Mutins de Pangée et reprise par Tënk. Cela faisait d’autant plus sens pour nous qu’outre la qualité et les sujets des films dont les droits ont été levés afin qu’ils soient projetés en solidarité avec les grévistes des différents secteurs mobilisés, CinéMutins et Tënk font partie des plateformes que nous valorisons déjà au sein de la Base cinéma & société : vous retrouverez donc en bas de chaque fiche film le lien vers la page de visionnage en ligne sur la plateforme correspondante.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Greve2.png

jeudi 30 mars 2023

Projection des films de Daniel Kupferstein à Romainville, St Ouen l'Aumone et Perpignan

Plusieurs films de Daniel Kupferstein, réalisateur dont nous suivons le travail, seront projetés prochainement :

31 mars, cinéma le Trianon à Romainville (93) 2, Place Carnot.

Le 14 juillet 1953, au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne charge un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) sont tuées et une centaine de manifestants blessés dont plus de quarante par balles. Un vrai carnage. Cette histoire est peu connue en France comme en Algérie. Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie. Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné.

Le 8 février 1962, les syndicats et partis de la gauche française appelle à une manifestation de protestation contre une dizaine d’attentats de l’OAS à Paris où il y a plusieurs blessés dont celui de Delphine Renard, une petite fille de 4 ans qui perdra un oeil. Au moment de la dispersion au métro Charonne, la police charge brutalement les manifestants. On relèvera 9 morts et de nombreux blessés.

Projection du film "Souffrance au travail. On lâche rien !"

  • 3 avril au cinéma Utopia à St Ouen l'Aumône (95) à 20 H30, 1 Pl. Pierre Mendès France.
  • 4 avril au cinéma le Castillet de Perpignan (66), à 19H, 1, Boulevard Wilson.

Harcèlement, maltraitance, perte de sens du travail... conduisent des milliers de salariés à souffrir de leur travail, tomber malades, voire se suicider ! Commence alors un véritable parcours du combattant pour que ces victimes ou leurs familles fassent reconnaitre ces souffrances en « accident du travail » ou en « maladie professionnelle » et le cas échéant faire condamner au pénal ces employeurs responsables. Au travers de trois situations emblématiques de ces stratégies de déni, ce film montre comment la mobilisation sociale et solidaire permet aux victimes ou à leurs familles de dire : « On ne lâche rien » !

mercredi 8 mars 2023

La filmographie du mois : Pêcheurs du monde. Les coups de cœur du festival de Lorient

Six films choisis par l’équipe du festival Pêcheurs du monde… et un bonus spécial proposé par Autour du 1er mai !

Au cours de ses différentes éditions, le festival Pêcheurs du Monde a programmé des centaines de films de toute nature (fictions, documentaires, reportages, etc.), donnant ainsi de la visibilité à celles et ceux qui sont souvent les oubliés de la défense des océans.

Alors que la 15e édition se tiendra du 19 au 26 mars prochains, Autour du 1er mai a invité l’équipe organisatrice du festival à nous partager ses coups de cœur parmi les précédentes sélections. Une mission qui n’est jamais très évidente à relever mais qui a donné naissance à cette très belle filmographie, aux formes cinématographiques diverses et aux thématiques passionnantes.

Alors n’attendez plus pour embarquer : ce mois-ci, c’est en mer qu’Autour du 1er mai vous fait voyager, au gré des six films coups de cœur du festival Pêcheurs du monde – et d’un bonus choisi par nos soins !

La filmographie est à découvrir en ligne ici

(*) Les films suivis de ce symbole sont disponibles en ligne en intégralité. Suivez les liens indiqués sur chacune des fiches correspondantes.

FilmoVisuel_Mer.png

- page 1 de 28