Partager le cinéma

Le Blog d’Autour du 1er mai

jeudi 30 mars 2023

Projection des films de Daniel Kupferstein à Romainville, St Ouen l'Aumone et Perpignan

Plusieurs films de Daniel Kupferstein, réalisateur dont nous suivons le travail, seront projetés prochainement :

31 mars, cinéma le Trianon à Romainville (93) 2, Place Carnot.

Le 14 juillet 1953, au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne charge un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) sont tuées et une centaine de manifestants blessés dont plus de quarante par balles. Un vrai carnage. Cette histoire est peu connue en France comme en Algérie. Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie. Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné.

Le 8 février 1962, les syndicats et partis de la gauche française appelle à une manifestation de protestation contre une dizaine d’attentats de l’OAS à Paris où il y a plusieurs blessés dont celui de Delphine Renard, une petite fille de 4 ans qui perdra un oeil. Au moment de la dispersion au métro Charonne, la police charge brutalement les manifestants. On relèvera 9 morts et de nombreux blessés.

Projection du film "Souffrance au travail. On lâche rien !"

  • 3 avril au cinéma Utopia à St Ouen l'Aumône (95) à 20 H30, 1 Pl. Pierre Mendès France.
  • 4 avril au cinéma le Castillet de Perpignan (66), à 19H, 1, Boulevard Wilson.

Harcèlement, maltraitance, perte de sens du travail... conduisent des milliers de salariés à souffrir de leur travail, tomber malades, voire se suicider ! Commence alors un véritable parcours du combattant pour que ces victimes ou leurs familles fassent reconnaitre ces souffrances en « accident du travail » ou en « maladie professionnelle » et le cas échéant faire condamner au pénal ces employeurs responsables. Au travers de trois situations emblématiques de ces stratégies de déni, ce film montre comment la mobilisation sociale et solidaire permet aux victimes ou à leurs familles de dire : « On ne lâche rien » !

mercredi 8 mars 2023

La filmographie du mois : Pêcheurs du monde. Les coups de cœur du festival de Lorient

Six films choisis par l’équipe du festival Pêcheurs du monde… et un bonus spécial proposé par Autour du 1er mai !

Au cours de ses différentes éditions, le festival Pêcheurs du Monde a programmé des centaines de films de toute nature (fictions, documentaires, reportages, etc.), donnant ainsi de la visibilité à celles et ceux qui sont souvent les oubliés de la défense des océans.

Alors que la 15e édition se tiendra du 19 au 26 mars prochains, Autour du 1er mai a invité l’équipe organisatrice du festival à nous partager ses coups de cœur parmi les précédentes sélections. Une mission qui n’est jamais très évidente à relever mais qui a donné naissance à cette très belle filmographie, aux formes cinématographiques diverses et aux thématiques passionnantes.

Alors n’attendez plus pour embarquer : ce mois-ci, c’est en mer qu’Autour du 1er mai vous fait voyager, au gré des six films coups de cœur du festival Pêcheurs du monde – et d’un bonus choisi par nos soins !

La filmographie est à découvrir en ligne ici

(*) Les films suivis de ce symbole sont disponibles en ligne en intégralité. Suivez les liens indiqués sur chacune des fiches correspondantes.

FilmoVisuel_Mer.png

lundi 20 février 2023

Chaylla- projection proposée par la Ligue des droits de l'Homme (9 mars - cinéma Les 7 Parnassiens)

Jeudi 9 mars à 20h00, la section Paris 14-7-6 de la Ligue des droits de l'Homme vous propose d'assister à la projection du film Chaylla, de Clara Teper et Paul Pirritano. La projection du film sera suivie d’un débat avec les réalisateurs.

1042052-1920x1080.jpg

Entre combat juridique et lutte intime, Chaylla est le récit de quatre années de la vie d’une jeune femme dont les tentatives d’émancipation d’une relation conjugale violente et le désir puissant de justice se confrontent aux mécanismes de l’emprise et de la dépendance. Le film fait sentir le poids d’une violence au carrefour de l’intime et du social, là où se nouent les effets de la grande pauvreté, les traumatismes d’une enfance saccagée et l’emprise d’un modèle patriarcal. Le film suit la belle métamorphose de la jeune femme après qu’elle a accepté de porter plainte contre son compagnon violent, père de ses deux enfants. Le film articule avec finesse le singulier et le social et montre que porter la question des violences domestiques dans l’espace de la cité permet de sortir de l’enfermement en rétablissant un ordre symbolique.

La projection du film sera suivie d’un débat avec les cinéastes Clara Teper et Paul Pirritano.

Rendez-vous jeudi 9 mars à 20h00
Au cinéma Les 7 Parnassiens
Informations supplémentaires sur ce flyer.

lundi 6 février 2023

La filmographie du mois : Palestine & Cinéma - "Briser le silence et créer de la conscience"

Une sélection de films sur la Palestine d’hier et d’aujourd’hui. Ou quand le cinéma s’invite au carrefour de l’Histoire, de la mémoire collective et de l’intime.

Alors que le film Tantura d’Alon Schwarz sera projeté le 12 février 2023 à 11h à l’occasion du prochain rendez-vous de L’Écran des droits au Majestic Bastille à Paris, notre filmographie mensuelle vous propose quelques films coups de cœur sur la Palestine sélectionnés par des bénévoles cinéphiles d’Autour du 1er mai.

L’Écran des droits est un rendez-vous mensuel co-organisé par Autour du 1er mai, la Ligue des droits de l’Homme, l’Observatoire international des prisons et Amnesty international. Les films sélectionnés ce mois-ci ont pour la plupart été soutenus par la Ligue des droits de l’Homme.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Palestine copie.png

lundi 9 janvier 2023

Festival La Grande révolte du 12 au 15 janvier 2023

«  Vous ne pouvez changer la vision politique des gens avec un film, mais vous pouvez au moins engendrer une discussion politique.  » Costa-Gavras

En 2023, La Grande Distribution lance "La Grande révolte", son premier festival en collaboration avec le média indépendant Médiapart.

Que se passe-t-il lorsque le générique s’affiche à l’écran, que les lumières du cinéma se rallument et que les spectatrices et les spectateurs sortent de la salle  ? Le film est-il vraiment terminé  ? Le festival de cinéma La Grande Révolte rejoint les propos de Costa-Gavras : si le cinéma n’a, en soi, pas le pouvoir de changer les mentalités politiques, il est absolument vecteur de discussions politiques. Or, pour que ces discussions aient lieu, il est nécessaire de les amener en salle de cinéma.

Du 12 au 15 janvier au Cinéma Saint-André des Arts. Retrouvez toutes les fiches des films de cette belle et revigorante programmation dans notre Base cinéma & société !

Pour en savoir plus sur la programmation, c'est sur le site de Médiapart ici.

329683811_487335120280842_4646225405820405154_n.jpg

jeudi 5 janvier 2023

La filmographie du mois : les films d’impact au FIPADOC 2023

Du 20 au 28 janvier prochains se tiendra la nouvelle édition du FIPADOC, le Festival international de programmes audiovisuels documentaires de Biarritz. Un festival qui retient particulièrement notre attention puisque, dès sa création, il s’est engagé en faveur du cinéma « d’impact », un cinéma qui milite pour une prise de conscience des crises écologiques et sociétales que nous traversons et pour une transformation profonde de notre société. Autant de sujets qui sont au cœur des missions de notre association Autour du 1er mai et, en particulier, des films recensés au sein de nos deux bases, la Base cinéma & société et la Base TESSA.

Cette année, le FIPADOC va encore un peu plus loin en ouvrant sa compétition officielle à 11 films venus de 8 pays qui seront réunis au sein de la nouvelle « Compétition Impact ». Christine Camdessus, déléguée générale, et Anne Georget, présidente du FIPADOC, affirment avoir eu à cœur d’établir une sélection « positive » de films qui ne font pas qu’un constat (souvent dramatique) mais proposent également des solutions (ou, du moins, ouvrent des perspectives d’action). Là encore, il s’agit d’une ligne éditoriale qui entre parfaitement en résonance avec celle de notre Base TESSA, au sein de laquelle vous retrouverez donc, sans surprise, les films en question.

Comme Autour du 1er mai, le FIPADOC est membre du Collectif de festivals de cinéma et d’audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine, ainsi que du réseau de La Cinémathèque du documentaire (LCDD).

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_FIPADOC.png

mercredi 30 novembre 2022

La filmographie du mois : Regards d’artistes sur un monde qui change

Le 11 décembre 2022 à 17h, à l’invitation du 100ECS qui coordonne le Festival 12x12 à Paris, nous vous proposons de rencontrer la réalisatrice Alexandra Pianelli à l’issue de la projection de son film Le Kiosque à la Cinémathèque française. Ce choix de programmation répond à la thématique du Festival 12x12, à savoir « Regards d’artistes sur un monde qui change ». Une thématique que nous avons décidé de décliner en filmographie ce mois-ci.

Nous saisissons ainsi l’occasion de vous parler tout d'abord de deux films coup de cœur (et coup-de-poing). Et, en cette fin d’année qui approche, c'était aussi l’occasion de replonger dans nos filmographies de 2022 afin d’y sélectionner à chaque fois un film qui porte le regard singulier de son auteur·e sur le monde qui l’entoure. Autant de pas de côté, de gestes forts et de partis-pris artistiques assumés qui nous parlent différemment du monde qui change… et qui nous bouleverse.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Artistes.png

mardi 11 octobre 2022

Festival du film social - 4e édition du 11 au 13 octobre 2022

La 4e édition du Festival du film social a lieu du 11 au 13 octobre dans plusieurs cinémas de France et propose une sélection de films de fictions et de documentaires qui questionnent les problèmes sociaux en impliquant les différents publics et acteurs du secteur social. Il a pour vocation de "rendre visibles les invisibles en mettant en valeur leur singularité qui fait toute leur humanité".

Découvrez toute la sélection ici et, en particulier, celle qui sera diffusée à l'Espace Colucci de Montrouge en téléchargeant son programme .

affiche-festival-film-social-2022.jpg

Accédez directement à la billetterie de l'Espace Colucci de Montrouge en cliquant ici.

Plus d'informations sur le Festival du film social organisé par la 25e image ici.

samedi 1 octobre 2022

La filmographie du mois : Quand le Festival ALIMENTERRE rencontre la base TESSA...

Le 16 octobre marque la Journée internationale de l’alimentation et le lancement du Festival ALIMENTERRE, un événement devenu aujourd’hui incontournable pour présenter et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires dans le monde. Nous saisissons cette occasion pour vous rappeler que notre Base cinéma et société ne propose pas seulement des fiches films, mais également des fiches répertoriant des festivals dont les programmations entrent en résonance avec les thématiques qui nous sont chères - et le festival ALIMENTERRE en fait bien évidemment partie  ! Vous pouvez donc consulter sa fiche ici et découvrir les films des différentes sélections (y compris celle de la prochaine édition qui se tiendra du 16 octobre au 30 novembre 2022).

Et alors que nous allons bientôt fêter le premier anniversaire du lancement du projet TESSA sur la Transition, l’Économie sociale et solidaire, et les Alternatives (nous vous communiquerons bientôt le programme des festivités que nous organiserons du 5 au 30 novembre à l’occasion du Mois de l’ESS), nous avons choisi de mettre en lumière grâce à notre nouvelle filmographie mensuelle les documentaires programmés par le festival ALIMENTERRE qui ont récemment intégré notre base TESSA car ils donnaient à voir des initiatives concrètes et inspirantes émanant de l’ESS et de la transition.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Alimenterre2.jpg

lundi 29 août 2022

La filmographie du mois : « Téma la vache ! » (1)

Évolutions et perspectives sur l’habitat d’après-guerre

« On n’est pas d’un pays, mais on est d’une ville » - Bernard Lavilliers

L’habitat est partie intégrante de ce que l’on est et de ce que l’on peut devenir. Ensemble complexe d’interactions entre les conditions psychologique, sociale et économique d’un individu et de ses relations avec ses environnements matériel et social, il conditionne la capacité à vivre et à s’épanouir.

Notre filmographie du mois de septembre vous invite à faire un pas dans le passé pour comprendre les dynamiques urbaines qui ont construit le paysage français et ont participé à cette augmentation des inégalités.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Tema.png

(1) Le titre de notre filmographie « Téma la vache ! » est inspiré d’une célèbre scène du film La Haine de Mathieu Kassovitz sorti en 1995.

mercredi 10 août 2022

5e édition de Gare aux docs, le festival du film documentaire engagé

L’écologie peut-elle crever l’écran ? Gare aux Docs est de retour pour une 5e édition toujours plus engagée ! Du 16 août au 27 août, la REcyclerie, Imago TV en partenariat avec l’INA vous invitent à la 5e édition toujours plus engagée de Gare aux Docs !

Installez-vous confortablement au milieu des herbes folles de la Petite Ceinture. À la tombée de la nuit, casques aux oreilles, découvrez des documentaires et archives radiophoniques et télévisuelles inédites.

La 5e édition du festival Gare aux Docs s’inscrit dans le programme de l’exposition-anniversaire “La Gueule Ouverte, l’expo !” créée avec le Musée du Vivant d’AgroParis Tech et en partenariat avec l’INA. Elle rassemble 35 unes du journal éponyme qui marqua la naissance et le virage du positionnement politique de l’écologie en France.

✨PROGRAMMATION ✨

Mardi 16 août : WAVE OF CHANGE de Pierre Frechou et Damien Castera -2021 – 40min

Mercredi 17 août : NOUVELLES GRAINES de Sophie Labruyere et Nicolas Meyrieux – 2022 – 69min

Jeudi 18 août : UTOPIES⎟ZAD PARTOUT d'Henri Poulain – 2022 – 52min

Vendredi 19 août : UTOPIES⎟OASIS DE PAIX de Henri Poulain – 2022 – 52min

Samedi 20 août : BEHEMOTH, LE DRAGON NOIR de Liang Zhao – 2015 – 86min

Mardi 23 août : BIGGER THAN US de Flore Vasseur – 2021 – 96min

Mercredi 24 août : I AM GRETA de Nathan Grossman – 2020 – 97min

Jeudi 25 août : MEDIA CRASH de Valentine Oberti et Luc Hermann – 2021 – 85min

Vendredi 26 août : UNE FOIS QUE TU SAIS d'Emmanuel Cappellin – 2021 – 104min

Samedi 27 août : L’AN 01 de Jacques Doillon, Alain Resnais, Jean Rouch – 1973 – 90min

INFORMATIONS PRATIQUES

Les projections sont gratuites et sous réservation.

Les inscriptions sont ouvertes séance par séance, afin que chacun puisse avoir sa chance d’assister aux projections : ouverture de la billetterie sur Hello Asso à J-7 pour chaque séance.

Horaires À partir de 19h30 : Accueil des inscrits et tampons d’accès à la Petite Ceinture 21h30 : Fin de l’accueil des inscrits 22h : Début de la projection

⚠ ATTENTION ⚠ Afin de garantir votre inscription, veuillez vous présenter avant 21h15 sinon votre place sera remise en circulation. Une place est valable pour une personne uniquement, sous présentation d’une pièce d’identité. Pas besoin d’imprimer votre inscription. Merci de prévenir les organisateurs par mail (contact@larecyclerie.com) si vous ne pouvez pas être présent le jour de la projection afin que la place puisse profiter à quelqu’un d’autre. Pensez à vous munir d’une pièce d’identité qui vous sera demandée pour récupérer un casque.

Plus d'informations : https://www.larecyclerie.com/programmation/

La sélection de films est également à découvrir sur Imago.tv

Capture d’écran 2022-08-10 à 11.37.47.png

jeudi 4 août 2022

La filmographie du mois : Perspectives décoloniales

Des documentaires & des reportages pour amplifier les voix minorisées et inviter au retournement des regards

Le 9 août prochain aura lieu la Journée internationale des peuples autochtones, manifestation impulsée par les Nations unies depuis 2014 et qui se veut à la fois l’occasion de célébrer les richesses de ces communautés et un moyen d’appuyer leurs combats contre les discriminations et pour la reconnaissance de leurs droits fondamentaux.

Nous étions donc en train de vous préparer une filmographie sur le sujet quand nous avons entendu l’intervention de Davy Rimane (1) secouer l’Assemblée nationale. Regrettant que, dès qu’il s’agit « des territoires qui ont des réalités autres que celle de l’Hexagone, c’est toujours ‘Non’ » ou « ‘On verra après’ », martelant qu’à « chaque fois c’est la même chose : on ne nous écoute pas, on ne parle pas de nous. Or vos réalités sont loin d’être les nôtres », le député guyanais a rappelé qu’il était temps que les territoires ultramarins et insulaires fassent enfin partie des débats.

Alors si l’amorce de notre sélection du mois est bien autochtone, c’est une filmographie plus largement décoloniale que nous vous invitons à découvrir. L’occasion d’inverser notre point de vue trop souvent ancré en métropole, de nous familiariser davantage avec ces « ex-colonies françaises » dont on nous parle si peu, mais aussi d’affronter le spectre colonial qui hante encore de nombreux pans de notre société contemporaine.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_Decoloniale3.png

(1) Voir l'intégralité de l'intervention de Davy Rimane ici.

lundi 4 juillet 2022

La filmographie du mois : "Génération climat, la génération qui n'a plus le choix !"

Du 13 au 19 juin 2022 s’est tenu aux Canaux, à Paris, le volet « La jeunesse s’engage pour le climat » du Festival de l’économie engagée. Quelques semaines plus tôt, lors de la cérémonie de remise des diplômes, des étudiant·es d’AgroParisTech appelaient leurs camarades à déserter l’agro-industrie et en particulier une « formation qui pousse à participer aux ravages sociaux et écologiques en cours », les invitant plutôt à chercher leurs « propres manières de bifurquer » afin « d’imaginer leurs propres voies ». Leur message inspirant, dont la vidéo partagée sur les réseaux sociaux est devenue virale (plus de 700 000 vues en quatre jours) et a été largement commentée par les médias traditionnels, fait écho au travail de sensibilisation de nombreuses ONG spécialisées qui, comme le rappelle le communiqué d’Ingénieurs sans frontière, appellent de leurs vœux depuis plusieurs décennies la transformation radicale de toutes les formations d’ingénierie afin qu’elles répondent enfin aux enjeux de transition agroécologique et de démocratie alimentaire…

C’est cette nouvelle génération engagée que nous avons souhaité mettre à l’honneur dans notre filmographie de juillet. Pour vous accompagner et égayer votre été, nous vous avons donc préparé une sélection de films dans lesquels la jeunesse se met à pied d’œuvre pour la défense du climat, faisant la promotion de comportements éco-responsables et essayant de conscientiser le monde qui l’entoure.

Bien plus qu’une génération désenchantée, c’est le portrait d’une jeunesse engagée et déterminée que ces films nous livrent, tout en se faisant porteurs d’espoir et mobilisateurs grâce aux personnalités inspirantes qu’ils donnent à voir. Des films sur une jeunesse qui, lucide sans être pour autant désabusée, s’affirme comme profondément décidée à faire bouger la société pour davantage de justice climatique et un avenir plus vivable.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_GenerationClimat.png

lundi 13 juin 2022

La filmographie du mois ! La fête des possibles 2022

Du 9 au 25 septembre, venez faire la Fête des possibles pour faire découvrir à tou·tes des initiatives pour des territoires justes et durables, près de chez vous et partout en France  !

Comme chaque année, pour vous accompagner et vous donner des idées dans l’organisation de rendez-vous, nous avons sélectionné quelques films à projeter en public  ! Il s’agit de films récemment produits, sur des thématiques variées et de formats divers, pour que chacun·e puisse trouver matière à projection  !

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_FilmoPossible6.png

mercredi 11 mai 2022

Parution et présentation du livre : Médecine de ville en péril-Sept propositions pour la transformer (12 mai-Paris)

En 2020, nous avions proposé avec le Labo de l'ESS une soirée de projections-rencontre autour de la thématique "santé et ESS", au cours de laquelle nous avions présenté le travail du centre de santé communautaire de Saint-Denis grâce au film La Relève, de Juliette Warlop. Didier Ménard, médecin à l'origine de ce centre, et que l'on suit dans le film, vient de publier un livre aux éditions Utopia.

Médecine de ville en péril - Sept propositions pour la transformer, par Didier Ménard
La crise sanitaire liée au Covid 19 a révélé combien le système médical français était précieux mais fragile. Les inégalités territoriales augmentent, l’espérance de vie en bonne santé stagne, voire diminue, et trouver un médecin devient de plus en plus difficile. Nous ne sommes plus dans un système d’offre de soins à la hauteur de nos besoins.

Il fallait le regard et la pratique décalée d’un médecin «des cités» pour porter des propositions pour la nécessaire refondation de la médecine en France. En créant un lieu de soins et de santé collectif pluriprofessionnel avec la population de la cité du Franc-Moisin, Didier Ménard a mis en œuvre des alternatives de rupture dans la pratique médicale.

Dans ce livre, en s’appuyant sur son expérience des 40 dernières années, Didier Ménard formule sept propositions de transformation de notre système de soins : soigner avec les personnes malades et non pas des maladies, favoriser le collectif et le pluriprofessionnel, faire vivre la santé communautaire avec les habitants, inventer de nouvelles pratiques de soins et de prévention, diminuer les inégalités territoriales de santé, sortir du paiement à l’acte. Ces défis sont immenses. Ils impliquent la médecine de ville, l’hôpital et les populations.

Ce livre sera présenté le 12 mai à 18h30
À la librairie Utopia, 1 Rue Frédéric Sauton, 75005 Paris
En présence de Didier Ménard

signature Didier.jpg

vendredi 29 avril 2022

La filmographie du mois ! Du pôle d’emplois à la France qui travaille : pour une fête du travail (émancipateur) ?

Atteindre le plein emploi d’ici 2027, tel était l’un des paris ambitieux avancés par le candidat Macron lors de la campagne présidentielle. Dans son programme, il annonçait pour ce faire trois grandes réformes : celle de l’assurance chômage (déjà lancée lors de son premier mandat mais qu’il souhaite intensifier lors du second), celle du RSA (Revenu de solidarité active dont il veut conditionner le versement à une obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine à une activité d’orientation vers l’emploi) et, enfin, celle de « France travail », sorte de guichet unique réunissant l'ensemble des acteurs de l'emploi afin de « rendre leur travail plus efficace ».

Aujourd’hui réélu, le président Macron devrait bientôt s’atteler aux réformes qu’il souhaite lancer dès l’été afin de pouvoir honorer ses promesses... Alors puisque nous sommes « autour du 1er mai », grâce à quelques films glanés dans notre Base cinéma & société, nous avons souhaité vous inviter à interroger le sens des mots (« travail », « emploi », « activité »…), à mettre des images et des visages sur « le chômage », à revisiter l’histoire en invoquant le cinéma-mémoire afin de nous souvenir de ce moment où la machine-système a, semble-t-il, commencé à dérailler.

La filmographie est à découvrir en ligne ici

FilmoVisuel_TravailChomage2.png

lundi 4 avril 2022

La filmographie du mois ! L'hyperconcentration des médias en France : un fléau démocratique ?

Dans le cadre du partenariat qui lie Autour du 1er mai à la Ligue des droits de l’homme, Amnesty International et l’Observatoire international des prisons le temps d’une séance mensuelle de cinéma intitulée «  Un écran - des droits  » au Majestic Bastille à Paris, nous vous convions à la projection de Média Crash : qui a tué le débat public  ? le 10 avril à 11h, suivie d’une rencontre avec Elianor Monkam et Edwy Plenel (Mediapart).

À cette occasion, notre filmographie mensuelle vous invite à regarder du côté de documentaires (qu’ils soient récents ou pas) qui tous, à leur manière, nous appellent à diversifier nos sources et alertent sur le danger que l’homogénéisation des médias fait plus que jamais peser sur nos démocraties…

La filmographie est à découvrir en ligne ici ou à télécharger !

FilmoVisuel_Media3.png

mercredi 9 mars 2022

Doc&Doc - Amour et révolution (mardi 5 avril 2022 - Forum des Images)

Dans la poursuite de notre travail sur la mémoire filmée des gilets jaunes (avec notre filmographie ici et le colloque sur les 20 ans du CODHOS ), nous relayons ici l'invitation de Documentaire sur grand écran et du Forum des images à leur prochaine soirée Doc&Doc le 5 avril, autour du thème Amour et Révolution.

amour-et-revolution-doc-et-doc-05-04-2022-flyer.jpg

Au programme :

18h00 : Un Amour révolutionnaire, de Carmen Castillo, France, Chili, 2007, 1h38
C’est un film sur l’engagement politique, au plus près de la vérité d’une femme chilienne, Carmen Castillo, qui survit à son compagnon, Miguel Enriquez, chef de la Résistance contre la dictature de Pinochet, mort au combat, rue Santa Fe, dans les faubourgs de Santiago du Chili, le 5 octobre 1974.
Séance suivie d’un débat avec la cinéaste Carmen Castillo

20h45 : Boum Boum de Laurie Lassalle, France, 2022, 1h47
Je fais la connaissance de Pierrot à l’automne 2018. Quelques semaines après, nous sommes ensemble au cœur des manifestations des Gilets jaunes. La terre tremble alors que nous tombons amoureux. Notre élan rejoint celui de milliers d’autres qui expriment leur colère dans la rue, chaque samedi, pendant des mois. Mais comment concilier amour libre et révolution quand tout autour de nous nous en éloigne, nous blesse et nous réprime ? Boum boum raconte l’histoire d’un amour et d’une insurrection.
Séance suivie d’un débat avec la cinéaste Laurie Lassalle.

Informations pratiques :
Rendez-vous le 5 avril à 18h00 et 20h45
Au Forum des images
Informations ici

mardi 8 mars 2022

Rencontre à la librairie utopia : Économie sociale et solidaire, clé du monde de demain ?

Rencontre avec Sébastien Chaillou pour son livre Un Notre monde est possible (publication le 10 mars 2022) et Thierry Jantet pour son livre L'ESS: la clé des possibles (Ed. Les Petits matins, 2021).

Economie-sociale-et-solidaire-2-2-1200x545_c.png
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Inscription pour assister à la rencontre sur place en cliquant ici.

Retransmission en direct via Zoom en cliquant ici (ID de réunion : 859 2266 7252).

Informations pratiques
Jeudi 17 mars 2022 à 18h30
à la libraire utopia
1 rue Frédéric Sauton
75005 Paris (M° Maubert)

Plus d'informations sur le site de la librairie utopia

vendredi 25 février 2022

La filmographie du mois ! Covid 19 - Année Zéro : Regards de cinéastes sur nos mondes confinés et l’hôpital en danger

La Covid-19 fait partie de nos vies depuis deux ans déjà. C’est le 11 janvier 2020 qu’est annoncé officiellement par les autorités chinoises le premier décès dû à un virus qui n’a, alors, pas encore de nom. Le 17 mars 2020, la France se confine…

Sans pour autant oser qualifier cette date d’«  anniversaire  », nous avons eu envie, le temps d’une filmographie, d’évoquer et de convoquer quelques «  souvenirs  » de cette période si particulière. Les quelques films référencés dans la Base cinéma & société nous plongent dans le travail de cinéastes dont les œuvres sont devenues, avec le temps, autant de précieux éléments constituant au fil de leurs photogrammes successifs une mémoire filmée collective à partager.

Des rues désertes aux hôpitaux surchargés, en passant par le chaos et les réajustements nécessaires de nos sphères professionnelles et privées, retour sur quelques œuvres dont les images nous paraissent peut-être aujourd’hui d’un autre temps. Et pourtant  !

La filmographie est à découvrir en ligne ici ou à télécharger !

FilmographieCovid7.png

- page 2 de 28 -